Les jeux de poker en ligne se sont de plus en plus popularisés et comptent des centaines de milliers de joueurs fidèles de par le monde, jouer au poker en ligne permet de pouvoir jouer sans pression ni argent réel, dans le but de s’entraîner et de développer son jeux.

Les sites de jeux de poker en ligne sont maintenant de plus en plus sécurisés et fiables, et sont agréés par l’autorité officielle des jeux en ligne Arjel qui s’occupe de contrôler et faire la parité entre les sites fiables et les arnaques.

Jouer au poker nécessite un sang-froid et une concentration très développée, il ne faut pas rêvasser lorsqu’on joue et il ne faut pas être impulsif à défaut de perdre la partie et son argent (qu’il soit fictif ou non).

Quels sont les éléments du jeu de poker ?

Le poker possède des règles très précises, les règles du jeu restent les mêmes et s’appliquent aussi bien au poker en ligne qu’au poker en casino réel.

Le début d’une partie est défini comme une « entrée de table » et s’effectue à l’aide d’un montant minimum et quelques fois d’un montant maximum. Le type d’enchère aussi définie entant que « mise » introduit la partie. Les joueurs se servent de jetons pour jouer, ce groupe de jetons est appelé « la cave ».

Il y a des joueurs et un donneur et ces deux parties se passent des cartes et les mains que constituent ces cartes définissent à leur tour le ton de la partie.

Comment jouer au poker ? 

La distribution des cartes : 

La carte qui se trouve sur le dessus du paquet est celle qui sera distribuée, la première carte du paquet n’est jamais distribuée ( selon la règle du jeu) elle est communément appelée «  carte à brûler » et ce qui est insinué par là est qu’elle servira au jeu si le donneur aura commis une erreur.

Lorsqu’un joueur retourne une carte, il est de ce fait obligé de la garder alors que si une carte est retournée par le donneur seulement, elle pourra être changée, le donneur peut terminer son tour de donne et récupérer la carte. D’autres actions sont possibles pour le donneur.

Les mises et les relances : 

Lorsqu’un joueur se retrouve devant une mise supérieure à son « tapis » ( totalité de ses jetons ), il peut suivre le tour de mise en misant tous les jetons qui lui appartiennent.

Les relances quant à elles sont toute mise/enchère qui vient s’ajouter à la mise de départ.

Les actions que font les joueurs et le donneur autour de la table portent toutes des termes spécifiques, par exemple «  se coucher » signifie que le joueur s’arrête et rend les cartes qu’il a en main au donneur, «  relancer » signifie que le joueur va miser un montant supplémentaire pour surenchérir la mise qui précédait sa relance.

Quelles sont les mains gagnantes au poker ? 

Au poker, la valeur des mains ( les cartes en jeu ) ne sont pas identiques, des mains sont « supérieures » à d’autres, et l’obtention de certaines mains permet d’octroyer la victoire à celui qui s’en sert.

Parmi les /main-gagnante-poker, il y a les suivantes classées par ordre décroissante : 

  • Quinte flush royale,
  • quinte flush,
  • carré,
  • full house.

Quinte Flush royale :

Une Quinte Flush royale est la suite de cartes du 10 à celle de l’As et qui possède la même couleur, elle peut être une suite de pique, de cœur, de carreau ou de trèfle. Dans le jeu de poker cette suite est la main la plus forte, rendant ainsi celui qui la possède imbattable, mais du fait de sa rareté, la possibilité de l’avoir en main est d’une probabilité extrêmement faible.

Quinte Flush : 

Cette main se présente sous forme de suite de même couleur par exemple les numéros 9, 8, 7, 6, 5  ( de carreau, pique, trèfle ou cœur ), elle vient juste après la Quinte Flush royale en terme de supériorité.

Carré : 

Cette main est représentée par un nombre de 4 cartes identiques signifiant par là qu’elles doivent être de même rang.

Full house : 

Cette main est aussi appelée « main pleine «  en français, cette dernière est la combinaison entre un Brelan et une paire. Elle est constituée d’un nombre de trois cartes identiques, par exemple les A du pique, du cœur, du carreau et du trèfle, auxquels vient s’ajouter deux autres cartes identiques comme deux K ( un de pique et un de cœur ).

Ainsi, les mains gagnantes qui permettent aux joueurs de remporter la mise sont assez nombreuses mais la probabilité d’obtenir celles qui sont les plus fortes est très faible, ce qui leur donne toute leur valeur, la concentration et la détermination reste cependant les armes les plus efficaces d’un joueur de poker.